Swico Recycling Solution sectorielle

NON au verrouillage d'internet, NON à la loi sur les jeux d’argent

Le 10 juin, disons NON au loup déguisé en agneau

3. Mai 2018 - La nouvelle loi sur les jeux d’argent cache bien son jeu: les sites étrangers de jeux en ligne doivent être désormais bloqués, sous couvert de la protection des joueurs, de taxes fiscales et de recettes des fonds de loterie pour la culture et le sport. Mais en réalité, il s’agit de tout autre chose. Le secteur des casinos souhaite protéger son petit jardin secret et maintenir la concurrence étrangère à distance. Pour ce faire, la Suisse doit, pour la première fois, introduire des blocages d’accès imposés par l'État. Swico dit très clairement NON!

Les blocages d’accès nuisent à notre économie et à chacun(e) d’entre nous pour les raisons suivantes:

  1. Les blocages d’accès restreignent notre liberté d’information. Il s’agit d’une violation de nos droits constitutionnels fondamentaux. Et ce uniquement pour protéger de la concurrence les intérêts financiers du secteur des casinos, lequel compte moins de 2’000 postes à temps plein?

  2. Les blocages d’accès à l’Internet sont inefficaces, car ils peuvent être contournés simplement, gratuitement et sans connaissances particulières. L’option de contournement des blocages d’accès à l’Internet est d’ailleurs déjà préinstallée dans certains navigateurs modernes. Nous avons déjà suffisamment de lois. Nous n’avons pas besoin, en plus, de réglementations dont on sait à l’avance qu’elles seront inefficaces et incontrôlables.

  3. Les blocages d’accès à l’Internet rendent l’Internet moins sécurisé. Les fournisseurs d’accès sont alors contraints par la loi de falsifier des paquets de données. Cela affaiblit les technologies de détection des falsifications (criminelles) sur l’Internet, et compromet donc la lutte contre la cybercriminalité.

  4. Les blocages d’accès à l’Internet mènent presque à coup sûr au surblocage («overblocking»), c’est-à-dire au blocage de sites Internet non impliqués. Un blocage involontaire peut menacer l’existence des boutiques en ligne, car leurs clients (suisses) ne les trouvent tout simplement plus sur Internet.

  5. Les blocages d’accès enverraient le signal que la Suisse considère la concurrence économique et un Internet librement accessible comme sans intérêt. Les jeunes entreprises et les startups éviteraient de s’établir en Suisse – et nous perdrions beaucoup en termes d’innovation et de savoir-faire.

  6. Si le secteur suisse des jeux d’argent parvient à s’imposer, d’autres secteurs tenteront rapidement, eux aussi, d’entraver l’accès à Internet pour se protéger. Les maisons d’édition? Les pharmaciens? Qui sait?

Partager cet article

Retour à l'aperçu
Ce site Web utilise des cookies pour vous fournir le meilleur service possible. Si vous continuez à naviguer sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. (mentions-legales)
Josefstrasse 218 Tél. +41 44 446 90 90
8005 Zürich info@swico.ch