Swico Recycling Solution sectorielle

Cybersécurité en Israël et en France – et quelles mesures prend-on en Suisse?

15. Novembre 2018 - Les cyberrisques sont aujourd’hui, à l’échelle mondiale, l’une des menaces les plus importantes pour l’économie et la société. Lors du voyage de parlementaires en Israël, organisé par ICTswitzerland, Swico a pu se faire une idée de la cybersécurité dans ce pays. En outre, Swico a cosigné il y a quelques jours l’appel de Paris pour la confiance et la sécurité dans le cyberespace – une initiative visant à promouvoir la cybersécurité. Quelles sont les autres mesures prises en Suisse?

Le fait est que le nombre de cyberattaques augmente rapidement à travers le monde. Les gouvernements, l’industrie et la société civile travaillent donc activement à l’amélioration de la stabilité et de la sécurité dans le cyberespace.

Appel de Paris pour la confiance et la sécurité dans le cyberespace

Le 12 novembre, le gouvernement français a lancé son «Appel de Paris pour la confiance et la sécurité dans le cyberespace»: une déclaration politique visant à la mobilisation mondiale en faveur de la stabilité du cyberespace. La feuille de route vient renforcer toute une série de normes volontaires communes qui avaient déjà été convenues par de nombreux gouvernements. Swico est cosignataire.

Israël, pionnier en matière de cybersécurité

Israël pose des jalons à l’échelle internationale en matière de cybersécurité. Swico a pu s’en convaincre à l’occasion du voyage de parlementaires organisé par ICTswitzerland. Le pays a compris très tôt l’importance et les possibilités du domaine de la cybersécurité et fait partie aujourd’hui des nations pionnières en la matière. La cybersécurité est par exemple un aspect essentiel de la formation de l’armée israélienne et une composante fondamentale de l’éducation, de la recherche et du développement. Les entreprises informatiques les plus importantes disposent de centres de recherche en Israël. L’importance de la cybersécurité est également renforcée par le fait que l’autorité nationale chargée de la cybersécurité est placée directement sous la responsabilité du Premier ministre.

Et en Suisse?

En Suisse, le premier cours relatif au cyberespace a été lancé l’été dernier avec 18 participants. Le Parlement a également chargé la Confédération de mettre en place un centre de compétences en cybersécurité et de renforcer et coordonner à l’échelle nationale les compétences nécessaires à la garantie de la cybersécurité. Un(e) «M./Mme Cyber» de haut niveau sera placé(e) à la tête de ce centre de compétences. Doit également être créé un nouveau comité du Conseil fédéral, qui sera chargé des questions liées à la cybersécurité. Il sera composé des chefs du DFF, du DDPS et du DFJP. Il ne reste plus qu’à espérer que ces projets feront rapidement l’objet d’une mise en œuvre concrète avec les compétences et les ressources nécessaires, ce que Swico avait déjà demandé à l’automne 2017.

Partager cet article

Retour à l'aperçu
Ce site Web utilise des cookies pour vous fournir le meilleur service possible. Si vous continuez à naviguer sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. (mentions-legales)
Josefstrasse 218 Tél. +41 44 446 90 90
8005 Zürich info@swico.ch