skip_to_content

Rétrospective 2018 Préserver le modèle de réussite de Swico Recycling

written_by

Swico Recycling

,

categories

2018 a été une année d’affrontements politiques intenses concernant l’avenir de l’élimination d’appareils électroniques et électriques.

Warenkorbanalyse_Recycling_AS.jpeg

Selon Swico, il est incompréhensible qu’un concept novateur, pris comme exemple dans le monde entier, soit autant critiqué dans son propre pays, malgré son fonctionnement impeccable, comme le montre cette rétrospective.

En 2018, l’avenir de l’élimination des appareils électroniques et électriques a été une fois de plus débattu au Parlement, révélant l’existence de protagonistes qui souhaitent dégager les fabricants de leur responsabilité et préféreraient étatiser le recyclage. En l’occurrence, la nationalisation ne peut pas à elle seule résoudre des problèmes comme celui des opportunistes ou celui du tourisme de consommation, que d’autres systèmes rencontrent ou ont parfois rencontrés – car il existe peut-être des moyens moins contraignants de les résoudre.Swico a suivi de très près le développement et s’oppose de toutes ses forces à de telles tentatives. La position du Conseil d’administration de Swico Recycling est claire à cet égard: pour l’élimination des appareils électriques usagés, Swico veut conserver le volontariat qui a fait ses preuves depuis bientôt 25 ans et repose sur une solution autonome de droit privé des fabricants et importateurs. Lorsque certains systèmes sont confrontés à des problèmes économiques, il faut les assainir sans bousculer tout le concept. L’objectif de Swico Recycling est toujours le même: épargner, à l’avenir aussi, le plus possible de coûts aux consommateurs (sous forme de contributions anticipées de recyclage), à l’État et à la communauté. Il importe de recycler les appareils électriques usagés de manière appropriée et écologique et de garantir la neutralité concurrentielle entre les prestataires.

Selon Swico, il est incompréhensible qu’un concept novateur, pris comme exemple dans le monde entier, soit autant critiqué dans son propre pays, malgré son fonctionnement impeccable – bien sûr dans la mesure où Swico Recycling est concerné. Comme manifestement toutes les parties prenantes n’en ont plus conscience, il convient de rappeler les atouts déterminants de Swico Recycling :

Swico Recycling est financé sur le long terme

  • Swico pratique un système qui, entièrement axé sur le marché, fonctionne à la grande satisfaction de tous les protagonistes. D’ailleurs, Swico Recycling n’a guère de problème avec les opportunistes susceptibles de saboter le système. Le contrôle social marche: les fabricants adhérents signalent d’éventuels opportunistes, à la suite de quoi l’exploitant du système peut s’adresser activement à ces derniers.
  • Bien entendu, le commerce en ligne suisse paie aussi à Swico des contributions anticipées de recyclage.
  • Les commerçants en ligne de l’étranger sont ciblés par Swico Recycling, dès qu’ils revêtent une importance pour le marché suisse. De même, les grands commerçants en ligne étrangers qui livrent en Suisse paient sans se plaindre les contributions anticipées de recyclage (CAR) à Swico Recycling.
  • Les prix de l’informatique et des produits électroniques grand public étant plus avantageux en Suisse, rien ne pousse les consommateurs à faire leurs achats directs à l’étranger. Les achats directs ne posent donc pas de problème à Swico Recycling.
  • Les réserves financières de Swico Recycling sont de 15 mois, ce qui est nettement supérieur à la consigne interne de 12 mois et garantit un fonctionnement stable à long terme.
  • Avec des frais administratifs constituant environ 2% du chiffre d’affaire, Swico Recycling effectue un travail très efficace: Environ 28 millions de francs suisses sont redistribués aux centres de collecte, aux transporteurs, aux ateliers de découpe, aux recycleurs et aux organes de contrôle indispensables à la qualité.
  • Du fait que le montant de la CAR a été réduit d’environ un quart au cours des dix dernières années, le consommateur profite de la couverture globale du marché et de la grande efficacité du système.

Des partenaires justement rémunérés

  • Swico Recycling paie aux entreprises de recyclage et aux transporteurs des prix qui ont été déterminés par des appels d’offres publics. C’est donc la meilleure offre en termes de prix et de qualité qui est à chaque fois prise en compte.
  • Swico Recycling paie aux centres de collecte des prix concurrentiels et rémunérateurs. Le système de reprise a sous contrat plusieurs centaines de centres de collecte publics et privés. Les centres de collecte sous gestion privée, en particulier, ne concluent pas de contrat avec Swico Recycling, si cela ne présente aucun intérêt à leurs yeux.
  • Les prix sont revus en permanence: Les exigences ayant augmenté pour des raisons de qualité (sécurité des transports routiers), Swico Recycling a rehaussé au 1er janvier 2017 l’indemnité de ramassage et de transport.
  • Une partie des centres de collecte du secteur public exige des indemnités encore plus élevées. Cependant, ils ne représentent qu’une partie des centres de collecte et ne sont pas tenus par la loi de ramasser les appareils électriques usagés. Si les indemnités étaient effectivement trop basses, ils pourraient s’abstenir sans problème de collecter les appareils électriques.

Garant d’une qualité écologique élevée

  • En tant que centre de contrôle technique, l’EMPA examine les entreprises de recyclage affiliées pour le compte de Swico Recycling. Il contrôle la tenue des livres des matières et substances, la justification du flux des matières, le respect des exigences techniques, la diminution des concentrations des substances nocives et leur réutilisation écologique ainsi que l'élimination des produits en fin de vie.
  • Swico Recycling est le premier système à avoir déclaré obligatoire le standard européen de recyclage le plus moderne SN EN 50625 et aussi à avoir cofinancé l’élaboration des manuels et documents. Depuis, toutes les entreprises de recyclage sous contrat ont reçu le certificat correspondant et se sont ainsi qualifiées pour recevoir des commandes de l’étranger.
  • Les quelque 500 centres de collecte sont visités régulièrement par des collaborateurs de Swico. D’une part, ils sont soumis à un audit, d’autre part ils bénéficient de conseils compétents sur des questions d’ordre technique et de sécurité.

Il faut plus de communication

Vu ces circonstances, la nationalisation d’un système efficace, fonctionnant sur une base volontaire et privée, ne présente aucun intérêt. De plus, l’abolition de systèmes fonctionnant sur une base volontaire est contraire au principe fondamental selon lequel l’État ne doit rien assumer de ce dont le secteur privé peut aussi bien se charger. Du reste, le passage à un concept étatique d’élimination des déchets engendrerait des coûts initiaux élevés, sans oublier les surcoûts générés par un système qu’il faudrait restructurer à partir de zéro et pour lequel toute expérience fait défaut.

Cela dit, les événements des deux dernières années ont montré que la politique avait perdu de vue les grands avantages du concept d’élimination privé actuel et n’avait pas ou plus suffisamment conscience de l’extrême efficacité de ce modèle. Swico et les autres systèmes d’élimination des déchets doivent mieux se présenter et expliquer plus clairement en quoi le concept constitue aussi la solution optimale pour l’avenir. Des efforts de communication adéquats sont indispensables et ont déjà été engagés.

Politique de Swico en matière de témoins informatiques
Swico utilise ses propres témoins informatiques et les cookies de tiers à des fins de marketing, de profilage et d'analyse et pour faciliter la navigation sur le site Web. Veuillez lire notre protection données. Cliquez sur FERMER pour accepter les témoins informatiques.