Passer au contenu

Des attentes élevées pour la nouvelle année

written_by

Judith Bellaiche

,

categories

Selon les chiffres de l’EITO, le secteur informatique suisse a enregistré une croissance de 4,0 % en 2019 – et devrait également connaître une croissance de 2,2 % en 2020. Cet optimisme se reflète dans l’indice TIC pour le premier trimestre 2020 qui atteint 117.6 points.

AdobeStock_47249115 (1).jpeg

Le marché suisse des TIC reste un moteur de croissance:

il a progressé de 4,0% en 2019 et réalisé un chiffre d’affaires total de 33,8 milliards de francs suisses. Le marché suisse a ainsi évolué de manière plus dynamique que celui de l’Union européenne, où le chiffre d’affaires des TIC a augmenté de 3,4% en 2019. C’est ce que montrent les dernières données du European Information Technology Observatory (EITO), qui ont été présentées aujourd’hui lors de la conférence de presse annuelle de Swico, à Zurich. Pour l’année 2020, l’EITO prévoit à nouveau une augmentation de 2,2% du chiffre d’affaires sur le marché suisse des TIC. En 2019, ce sont surtout les activités relatives au matériel informatique qui se sont avérées étonnamment soutenues. Cette évolution ne se limite pas à la Suisse, mais se manifeste également dans d’autres pays. 

L’indice TIC reflète également ces attentes élevées

L’indice TIC Swico pour le premier trimestre 2020 est de 117.6 points: il s’agit de la quatrième valeur la plus élevée depuis le début des mesures, ce qui reflète l’optimisme des quatre segments de l’industrie des TIC. Les prévisions concernant la situation des commandes, la marge brute et le chiffre d’affaires sont très positives. Pour les secteurs EGP et IFI, les perspectives ne sont pas aussi optimistes: bien que leurs valeurs prévisionnelles augmentent légèrement, elles restent bien en dessous du seuil de croissance. 

Les nouvelles technologies et la pénurie de spécialistes TIC constituent des défis 

La pénurie de spécialistes TIC reste un phénomène permanent au sens négatif du terme: tous les segments du secteur des TIC affirment avoir du mal à recruter des spécialistes TIC. La pression sur les marges due à la force du franc continue de peser sur les secteurs EGP et IFI ainsi que sur le segment Technologie informatique. Les segments Technologie informatique, Logiciels et Services informatiques doivent intégrer de nouvelles technologies et innovations dans leurs modèles économiques existants ou développer de nouveaux secteurs d’activité afin de rester compétitifs. Cela leur permet de générer de nouvelles sources de revenus et de se démarquer sur le marché. Les segments Logiciels, Services informatiques et Consulting sont touchés par les évolutions du marché, les incertitudes et les réglementations gouvernementales qui entravent la croissance et augmentent la pression concurrentielle. 

Le secteur et l’association seront également confrontés à des enjeux politiques en 2020

La révision de la loi sur la protection des données, considérée comme urgente, fait partie des enjeux politiques que Swico devra affronter en 2020: l’équivalence avec l’UE est d’une importance cruciale pour l’industrie des TIC, un «Swiss finish» aurait un impact très négatif sur les entreprises. 

Swico surveille attentivement la révision de l’ordonnance sur le recyclage des déchets électroniques, qui pourrait avoir des conséquences importantes sur le système de recyclage volontaire très performant. Judith Bellaiche, directrice de Swico, souligne que

 «du point de vue de Swico, la soif non assouvie de réglementation dans l’industrie numérique affaiblit la position de la Suisse en tant que pôle d’innovation.» Toutefois, elle fait remarquer que la pression réglementaire croissante ne vient pas exclusivement de l’État: les initiatives imminentes ou annoncées, telles que l’initiative de limitation, l’initiative pour des multinationales responsables ou les initiatives relatives à la 5G, pèsent sur la place économique suisse du fait du manque de sécurité juridique.

La question du marché du travail déjà évoquée occupe également Swico au niveau politique, notamment en ce qui concerne la pénurie de spécialistes, le manque de flexibilité dans les nouvelles formes de travail et les incitations financières contre-productives.

Dans ce contexte, Swico présente un nouvel engagement

Swico et l’association de promotion des TIC Scouts/Campus ont décidé de conclure un partenariat stratégique et ouvriront le 25 janvier un campus visant à promouvoir les talents TIC à Zurich. Par cet engagement, l’association professionnelle prend la responsabilité vis-à-vis de sa propre relève et envoie un signal fort – à la fois à sa propre industrie et au public – face à la pénurie de main-d’œuvre spécialisée.

Interrogée sur ses prévisions pour 2020, Judith Bellaiche, directrice de Swico, déclare:

Judtih_Bellaiche_rot_gelb_Thomas_Entzeroth_D511735.jpg

Les défis politiques et sociaux auxquels est confrontée la jeune industrie des TIC resteront nombreux en 2020 – et augmenteront même en raison de la dynamique des nouvelles technologies. Mais Swico est idéalement positionnée pour les aborder de manière proactive et constructive.

Judith Bellaiche Directrice de Swico (Photo: Thomas Entzeroth)

Contacts avec les médias

Swico:
Judith Bellaiche, directrice
judith.bellaiche@swico.ch / +41 44 446 90 95

EITO:
Dr. Axel Pols, directeur Bitkom Research
a.pols@bitkom-research.de / +49 175 584 88 11

Des questions?

Judith Bellaiche

Judith Bellaiche

Directrice
+41 44 446 90 95
E-Mail

Politique de Swico en matière de témoins informatiques
Swico utilise ses propres témoins informatiques et les cookies de tiers à des fins de marketing, de profilage et d'analyse et pour faciliter la navigation sur le site Web. Veuillez lire notre protection données. Cliquez sur FERMER pour accepter les témoins informatiques.